Voici les nouvelles règles pour cette nouvelle période de déconfinement :

 

Chers amis,

Envoyées par le par le service national de la pastorale liturgique et sacramentelle, nous venons vous donner quelques précisions concernant la célébration des obsèques en ce contexte épidémique et dans le respect des dispositifs de confinement des personnes à observer.

 

  • Les obsèques seront célébrées avec un nombre de personnes compatible avec les règles de distanciation sociale pour les personnes ne vivant pas sous un même toit en fonction de la configuration de l'église retenue.  Il n’y aura pas de célébration de l’Eucharistie à cette occasion.
  • L’église paroissiale demeure le lieu habituel de la station des funérailles. Néanmoins en mesure de l’évolution des mesures de confinement, il peut être possible de les célébrer au lieu de l’inhumation.
  • Dans l’église paroissiale, il s ‘agit de veiller à l’espacement entre les personnes et à la protection des personnes fragiles éventuellement présentes : une chaise sur deux, un rang sur deux.
  • La préparation des obsèques se réalisera par téléphone. On ne sollicitera ni équipe de funérailles ni chorale, ni animateur de plus de 70 ans. Il est souhaitable que la présidence de la célébration soit assurée le plus possible par le curé ou un prêtre de la paroisse. Ce sont eux les pasteurs, qui doivent être en première ligne au service de la communauté des fidèles dans cette épreuve.

 

Gestes liturgiques :

  • On évitera tout geste qui mette en contact plusieurs personnes entre elles ou avec un même objet. Pour cette raison, le geste de la lumière ne sera fait que par le célébrant
  • Pour le dernier adieu, seul le célébrant réalisera l’aspersion du corps avec l’eau bénite. La famille sera invitée à s’approcher, à se signer et à s’incliner devant le cercueil sans le toucher.
  • Ni le geste de paix ni les condoléances ne seront possibles.
  • Il semble raisonnable de supprimer les registres de condoléances.
  • Il est recommandé aux personnes fragiles en particulier aux personnes âgées de 70 ans et plus de ne pas se rendre à ces obsèques.

 

Afin de manifester la communion paroissiale auprès des familles endeuillées, plusieurs manières sont envisageables :

  • Au moment du décès, par communication du nom de la personnes, de la date et de l’horaire des obsèques sur le site internet de la paroisse acompagné d’une prière proposée (exemple psaume 26).
  • Après l’inhumation, par une messe de requiem avec la famille concernée lorsque les conditions le permettront.

 

Célébrations de funérailles au lieu de l’inhumation

  • Le guide pastoral « dans l’espérance chrétienne » indique au numéro 297 « dans certains cas exceptionnels, la station à l’église aura été omise. Il conviendra alors de pévoir au cimetière une célébration de la Parole adaptée à l’assistance et d’y accomplir le rite du dernier adieu ». Le déroulement est proposé en annexe n° 348 et suivants :

Plan de la célébration :

  • Accueil
  • Psaume 114
  • Salutation liturgique par le ministre
  • Lecture d’un passage des Saintes Ecritures qui sera tiré de l’Evangile
  • Commentaire bref
  • Prière universelle
  • Notre Père
  • Dernier adieu selon la forme habituelle
  • L’aspersion ne sera faite que par le célébrant

 

Nous demandons aux curés de bien vouloir communiquer ces informations aux membres des équipes d’obsèques de leur paroisse.

 

Bien fraternellement